Mens New York Jets Dee Milliner Nike Green Game Jersey,Youth Cincinnati Bengals Mike Nugent Team Color Jersey,Women's Denver Broncos Vance Walker Pro Line Team Color Jersey Cheap NFL Jerseys.Pro Line Women's Minnesota Vikings Shaun Hill Team Color Jersey,Youth Atlanta Falcons Joplo Bartu Pro Line Team Color Jersey Cheap Jerseys.Men's Jacksonville Jaguars Thurston Armbrister Pro Line Team Color Jersey,Youth Arizona Cardinals David Johnson Pro Line Alternate Jersey.Pro Line Men's Seattle Seahawks Doug Baldwin Big Tall Team Color Jersey,Pro Line Women's Atlanta Falcons Kevin Cone Team Color Jersey - Red,Women's San Francisco 49ers L Cheap Jerseys.J. McCray Pro Line Team Color Jersey.Youth San Francisco 49ers Vance McDonald Pro Line Team Color Jersey,Youth Arizona Cardinals Larry Fitzgerald Nike Black Alternate Game Jersey Cheap Jerseys.Men's Buffalo Bills Tyrod Taylor Pro Line Big & Tall Team Color Jersey,Mens Tampa Bay Buccaneers Historic Logo Nike Red Customized Elite Jersey,Youth Washington Redskins Alfred Morris Nike Burgundy Limited Jersey Cheap NFL Jerseys

Portrait : Wilfrid Estève / Virginie Terrasse I Le blog documentaire – Le bloc-notes de Wilfrid Estève

photographie // écritures transmédias & interactives // formation

Portrait : Wilfrid Estève / Virginie Terrasse I Le blog documentaire

Le Blog Documentaire propose ici son premier portrait de producteurs avec une figure bien connue parmi les Twitteurs (ainsi baptisés par @bernardpivot1) et autres amis de Facebook : Wilfrid Estève qui, avec Virginie Terrasse, a cofondé le studio Hans Lucas.

Quand on s’apprête à écrire un portrait sur deux producteurs de POM qui ne viennent pas de l’agriculture, tous les jeux de mots possibles, inimaginables et potentiellement inavouables vous passent par la tête. Mais évoquer le parcours de Wilfrid Estève et de Virginie Terrasse oblige à la retenue et pousse à la création. Car s’il fallait ne retenir qu’un mot de l’énergie qui se dégage de l’interview qu’ils m’accordent, ce serait bien celui-là : création.

Celle de la POM (allez, on arrête le suspense : la « Petite Oeuvre Multimédia ») remonte au projet Territoires de fictions, initié en 2005 par les deux photojournalistes et qui a rapidement compté plus de 100 défricheurs (photographes, designers sonores, graphistes, réalisateurs…) oeuvrant en collectif.Un acronyme juteux en forme de liberté de ton à l’heure où les représentations stéréotypées de la société française squattaient les médias traditionnels. La POM, ce petit programme d’une à quatre minutes qui « anime l’image fixe, lui apporte une troisième dimension et permet une approche directe, sensitive et ludique du sujet et constitue une passerelle entre information et création » (cf. Freelens) : avenir de la photo ?

Plutôt « une continuité dans la façon d’aborder la photographie » souligne Virginie Terrasse qui, dans un même élan, rappelle à l’attention de tous ceux qui assimileraient POM et diaporama photo : « Dans le diaporama photo, on trouve souvent de la musique, et rarement un travail de création sonore, comme nous l’imaginons pour la POM ». A tel point qu’Hans Lucas, le studio qu’ils ont créé avec un troisième comparse, Lorenzo Virgili, a déposé le nom « POM » comme une marque pour éviter que tout bidouilleur vidéo qui réalise un diaporama avec des LOL-cats et une chanson de Marylin Manson puisse se prévaloir de l’acronyme. […]

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le blog documentaire.

Ecrire une réponse