Mens New York Jets Dee Milliner Nike Green Game Jersey,Youth Cincinnati Bengals Mike Nugent Team Color Jersey,Women's Denver Broncos Vance Walker Pro Line Team Color Jersey Cheap NFL Jerseys.Pro Line Women's Minnesota Vikings Shaun Hill Team Color Jersey,Youth Atlanta Falcons Joplo Bartu Pro Line Team Color Jersey Cheap Jerseys.Men's Jacksonville Jaguars Thurston Armbrister Pro Line Team Color Jersey,Youth Arizona Cardinals David Johnson Pro Line Alternate Jersey.Pro Line Men's Seattle Seahawks Doug Baldwin Big Tall Team Color Jersey,Pro Line Women's Atlanta Falcons Kevin Cone Team Color Jersey - Red,Women's San Francisco 49ers L Cheap Jerseys.J. McCray Pro Line Team Color Jersey.Youth San Francisco 49ers Vance McDonald Pro Line Team Color Jersey,Youth Arizona Cardinals Larry Fitzgerald Nike Black Alternate Game Jersey Cheap Jerseys.Men's Buffalo Bills Tyrod Taylor Pro Line Big & Tall Team Color Jersey,Mens Tampa Bay Buccaneers Historic Logo Nike Red Customized Elite Jersey,Youth Washington Redskins Alfred Morris Nike Burgundy Limited Jersey Cheap NFL Jerseys

“Lettres aux Pères” de Lionel Pralus – Le bloc-notes de Wilfrid Estève

photographie // écritures transmédias & interactives // formation

“Lettres aux Pères” de Lionel Pralus

Le 17 novembre 2011, je reçois Lionel Pralus pour un entretien. Un faux-air du chanteur Arnaud Fleurent-Didier, il fête ce jour-là ses 29 ans.

La conversation tourne autour de ce projet inachevé, ces Lettres aux pères faites de photographies entrechoquées de phrases. Lionel évoque une enfance un peu particulière dans ce quartier de Tours peuplé de jeunes retraités qui ne connaissent pas leurs voisins. Le décor est posé, la maison familiale et son proche alentour, un vase clos.

La série s’entrelace de souvenirs et d’anecdotes, celles d’un fils, d’un père et d’un grand-père. Solitude inavouée, isolement et tension familiale. Il évoque un non-dit, un passage, l’absence et puis l’âge, l’adolescence. Ils se parlent peu ou pour rien. Apparemment, Lionel a dû trouver les moyens de faire sans.

Les années filent et depuis Paris, Lionel fantasme la vie de son père, il veut aujourd’hui la fixer pour mieux la comprendre.

Une mise en scène de l’image paternelle lui permettra de le percevoir différemment. Et lorsqu’il n’aura plus de souvenirs écrits à lui proposer, Lionel a décidé de continuer l’histoire en l’inventant. Mais pour le moment, sa préoccupation est d’approfondir le rapport du texte à la photo et de trouver une place à sa mère qui a accepté d’apparaître.

La série a débuté en 2008 alors que la précédente, Paysages familiers se terminait. Comme une suite logique et nécessaire. Tandis que la première est un violent point de vue sur ses parents, Lionel a souhaité passer à un double portrait et se concentrer sur son père. Un choix imposé car sa mère a refusé de se prêter au jeu. Pour lui faire plaisir, Gérard accepte. Il vient de s’excuser suite à la lecture de Paysages familiers et désire aussi continuer l’introspection. Lionel aborde Lettres aux pères libéré d’une certaine tension. Aujourd’hui cet “entre d’eux” l’intéresse. Maintenant que les choses ont été dites, le ton peut s’adoucir.

À l’âge de la reproduction, à la recherche d’un temps perdu, certaines mises au point sont parfois nécessaires. Quelque part une famille est en voie de reconstruction. Il faut un temps pour tout, pas vrai, Papa ?

Wilfrid Estève

Article publié dans le magazine du Jeu de Paume en novembre 2011.

Cet article fait partie des six folios présentés par Wilfrid Estève dans le magazine du Jeu de Paume, retrouvez la série, la lecture de Samantha Rouault réalisée par Alice Guerlot-Kourouklis ainsi que l’intention de l’auteur sur le site du magazine.

 

 

Ecrire une réponse