Mens New York Jets Dee Milliner Nike Green Game Jersey,Youth Cincinnati Bengals Mike Nugent Team Color Jersey,Women's Denver Broncos Vance Walker Pro Line Team Color Jersey Cheap NFL Jerseys.Pro Line Women's Minnesota Vikings Shaun Hill Team Color Jersey,Youth Atlanta Falcons Joplo Bartu Pro Line Team Color Jersey Cheap Jerseys.Men's Jacksonville Jaguars Thurston Armbrister Pro Line Team Color Jersey,Youth Arizona Cardinals David Johnson Pro Line Alternate Jersey.Pro Line Men's Seattle Seahawks Doug Baldwin Big Tall Team Color Jersey,Pro Line Women's Atlanta Falcons Kevin Cone Team Color Jersey - Red,Women's San Francisco 49ers L Cheap Jerseys.J. McCray Pro Line Team Color Jersey.Youth San Francisco 49ers Vance McDonald Pro Line Team Color Jersey,Youth Arizona Cardinals Larry Fitzgerald Nike Black Alternate Game Jersey Cheap Jerseys.Men's Buffalo Bills Tyrod Taylor Pro Line Big & Tall Team Color Jersey,Mens Tampa Bay Buccaneers Historic Logo Nike Red Customized Elite Jersey,Youth Washington Redskins Alfred Morris Nike Burgundy Limited Jersey Cheap NFL Jerseys

« Rhizome », métaphore d’un conflit – Le bloc-notes de Wilfrid Estève

photographie // écritures transmédias & interactives // formation

« Rhizome », métaphore d’un conflit

La galerie Immix présente du 1er au 30 avril 2011 la série « Rhizome » tirée du projet documentaire «La Palestine comment ?».

Réaliser un travail sur les territoires occupés n’est pas simple et tout comme le souligne Marc Lenot dans son blog « Amateur d’art« , le présenter en France est aujourd’hui compliqué. «La Palestine comment ?» se propose d’explorer la problématique territoriale au coeur de l’histoire du conflit israélo-palestinien.  Des colonies aux villages non-reconnus, ce projet esquisse le relevé topographique d’une terre déchirée et désirée par deux peuples. Il documente les aspects d’une partition territoriale souvent imposée par la force et rendant impossible la cohabitation entre Israéliens et Palestiniens.

Naplouse ©Wilfrid Estève

Ce projet s’appuie notamment sur les initiatives pédagogiques développées par des ONG israéliennes (dont ZochrotIr-Amin ou The Alternative Information Center) afin d’engager une nécessaire reconnaissance de l’autre et de rétablir une vérité historique commune. il veut inviter le public à s’interroger sur la complexité du conflit israélo-palestinien au delà des clivages religieux et politiques et le sensibiliser à un travail de mémoire collective et de compréhension de l’autre comme condition inaliénable  du processus de paix.

Sa conception a été réalisé par Virginie Terrasse et Wilfrid Estève, il réunit une dizaine d?auteurs : Elsa Bourgain (réalisatrice), Jen Bohn (créatrice sonore), Alice Guerlot-Kourouklis (compositrice), Benoît Guillaume (illustrateur), Sébastien Lecordier (créateur sonore), Frédéric Lombard (réalisateur), Thomas Petit-Archambault (réalisateur) et Hugues Sanchez (créateur sonore). Une installation propose un dispositif comprenant des affiches et un ensemble de films courts d?animation photographique – dits Petites Oeuvres Multimédias (POM).

La série présentée ce mois-ci à la galerie Immix s’intitule « Rhizome ». Une des définitions du Rhizome est la suivante, « Tracé sinueux, muni ou non d’embranchements, d’impasses et de fausses pistes, destiné à perdre ou à ralentir celui qui cherche à s’y déplacer ».

Cette série réalisée en Cisjordanie, se veut une métaphore. Rhizome est une représentation du conflit, d’un enfermement dans l’espace et dans le temps, de l’errance et des détours incessants d’une population civile prise en otage. Défaisant la géographie et les territoires, elle fait apparaître les difficultés à vivre et à se déplacer en Cisjordanie.

Jeune internationale à Bil’in, ©Virginie TERRASSE

La logique d’un Rhizome est révelée, ce labyrinthe sans fin qui déconstruit l’ordre perceptif et social. Au-delà de l’usage violent qui est fait de la terre, il révèle la complexité de la condition humaine.

Un débat aura lieu à la galerie le jeudi 27 avril à partir de 19h30 en présence de Dominique Vidal du monde Diplomatique, de Michel Morzière d’Amnesty international et de Bernard Flichy du Secours Catholique. Le lendemain, toujours à 19h30 des lectures de book ainsi qu’une visite de l’exposition en présence des deux auteurs seront organisées.

EXPOSITION DU 1ER AU 30 AVRIL 2011 // GALERIE IMMIX, 116 QUAI DE JEMMAPES 75010 PARIS

Les tirages de cette exposition ont été réalisés grâce à l’atelier photographique • Label Image

Nous tenons à remercier Delphine Delapierre pour son soutien.

Ecrire une réponse