Mens New York Jets Dee Milliner Nike Green Game Jersey,Youth Cincinnati Bengals Mike Nugent Team Color Jersey,Women's Denver Broncos Vance Walker Pro Line Team Color Jersey Cheap NFL Jerseys.Pro Line Women's Minnesota Vikings Shaun Hill Team Color Jersey,Youth Atlanta Falcons Joplo Bartu Pro Line Team Color Jersey Cheap Jerseys.Men's Jacksonville Jaguars Thurston Armbrister Pro Line Team Color Jersey,Youth Arizona Cardinals David Johnson Pro Line Alternate Jersey.Pro Line Men's Seattle Seahawks Doug Baldwin Big Tall Team Color Jersey,Pro Line Women's Atlanta Falcons Kevin Cone Team Color Jersey - Red,Women's San Francisco 49ers L Cheap Jerseys.J. McCray Pro Line Team Color Jersey.Youth San Francisco 49ers Vance McDonald Pro Line Team Color Jersey,Youth Arizona Cardinals Larry Fitzgerald Nike Black Alternate Game Jersey Cheap Jerseys.Men's Buffalo Bills Tyrod Taylor Pro Line Big & Tall Team Color Jersey,Mens Tampa Bay Buccaneers Historic Logo Nike Red Customized Elite Jersey,Youth Washington Redskins Alfred Morris Nike Burgundy Limited Jersey Cheap NFL Jerseys

Photographie, documentaire et digital storytelling – Le bloc-notes de Wilfrid Estève

photographie // écritures transmédias & interactives // formation

Photographie, documentaire et digital storytelling

Wilfrid Estève est photographe, journaliste, enseignant et producteur.

Depuis 2004, il préside l’association reconnue d’utilité publique FreeLens et a reçu la mention spéciale du prix Nadar pour l’ouvrage « Photojournalisme, à la croisée des chemins » en 2005 en tant qu’auteurEn tant producteur, il a reçu le grand prix du jury du WebTV Festival de La Rochelle pour la plateforme interactive documentaire « La Nuit oubliée – 17 octobre 1961 » en 2012 et le Mediterranean Journalist Award 2013 (catégorie Nouveaux médias) de la Fondation Anna Lindh et du PriMed 2014 (catégorie Prix Multimédia de la Méditerranée) pour « Sout el shabab ».

Cofondateur de l’agence l’Œil Public, ancien vice-président de Picturetank, membre de l’Observatoire du photojournalisme, et de l’Observatoire des Métiers de la presse, conférencier spécialisé en photojournalisme, il a commencé sa carrière en 1995. Depuis 2006, il est en charge de la direction éditoriale du studio de création et de production Hans Lucas et depuis 2013 de la codirection du Diplôme Universitaire « Photographie documentaire et écritures transmédia » à l’UPVD.

Son travail photographique est basé sur le témoignage et l’enquête ; une démarche documentaire souvent réalisée sur les terrains de l’actualité ou dans les zones de tension (Afrique de l’Ouest, Europe et Moyen-Orient). En parallèle, il poursuit un travail sociétal sur la France et collabore avec ELLE, Libération, Le Monde, Géo, Marie-Claire, National Geographic, Paris Match et VSD.

myop_esw_s116_5321

Extrait de la série « Ground zero », New York_2001.

En 2005, il reçoit en tant qu’écrivain la mention spéciale du prix Nadar pour l’ouvrage « Photojournalisme à la croisée des chemins « . Selon Michel Guerrin, rédacteur en chef du service culture au journal Le Monde et spécialiste de la photographie, « C’est un livre pétri de doutes et d’inquiétudes, qui dresse un pénible état de la profession depuis dix ans. Cet ouvrage, richement illustré, raconte les bouleversements industriels, techniques, culturels de l’image de presse… Tout n’est pas sombre dans ce récit militant, plus impressionniste que documenté. Les auteurs montrent qu’une voie est possible pour la qualité, à condition que les photographes, seuls ou en collectifs, sachent imposer leur regard à côté du flot d’images que la presse dévore. Ils montrent la voie en publiant des portfolios en exemple : la Tchétchénie par Stanley Greene, le collectif Tendance Floue, le travail de Guillaume Herbaut sur les victimes de Tchernobyl, le combat désespéré des soldats Mhongs au Vietnam, par Philip Blenkinsop. D’utiles informations pratiques sur le statut et le droit du photographe, sur la façon dont le reporter peut démarcher les clients (magazines et quotidiens) concluent l’ouvrage ».

Teknivals

Extrait de la série « Teknivals », région parisienne_2001.

Wilfrid Estève a participé à la création et au lancement de plusieurs structures dont en 1996, l’agence photographique l’Oeil Public, en 2005 la coopérative de photographes Picturetank, dont il a été le vice-président. Il conçoit et dirige la même année le projet pluridisciplinaire Territoires de fictions et fonde en 2006 le studio Hans Lucas.

Image de prévisualisation YouTube

Depuis 2004, il préside FreeLens, initialement appelée l’Association Nationale des Journalistes Reporters Photographes et Cinéastes et est élu vice-président de l’Union des Photographes Professionnels (anciennement UPC) en janvier 2010.

En 2006, il fonde le studio de création et de production multimédia Hans Lucas et devient directeur pédagogique de la filière photographie et sociétaire de l’École des Métiers de l’Information. En 2007, il crée le Prix Tremplin Photo de l’EMI, première bourse de formation au photojournalisme.

En 2008, Wilfrid Estève lance avec l’association FreeLens, Photojournalisme.fr, magazine en ligne dédié à la photographie d’information dont il est directeur de la rédaction.

myop_esw_s112_5183

« Avec les Forces Nouvelles », commande de Paris-Match, Côte d’ivoire_2005.

En janvier 2012, il propose la création d’une rubrique dédiée aux écoles à Alex Kummerman ainsi qu’à Jean-Jacques Naudet et débute une collaboration avec Le journal de la photographie.  En parallèle, répondant à une invitation du magazine du musée du Jeu de Paume, il présente des séries photographiques et leurs auteurs et propose avec Samantha Rouault et Alice Guerlot-Kourouklis une expérience sonore autour de lectures commentées.

En 2010, il est fait partie du comité de pilotage du nouveau prix en Webjournalisme et du jury du prix Bayeux des correspondants de guerre et en 2012, de celui du Prix Carmignac Gestion du photojournalisme.

Principales expositions

Son travail photographique a fait l’objet d’expositions individuelles et collectives dont :

  • « De l’air s’expose » exposition à la galerie AGNÈS B et au festival RÉVÉLATION #4 à Paris ainsi qu’au musée de la Photographie André Villers à Mougins en 2010.
  • « Projets abandonnés » exposition à l’espace d’art contemporain IMMIX à Paris en 2010.
  • « Don de vie » exposition à la Chapelle Saint-Louis de la Pitié Salpêtrière à Paris, vente aux enchères et édition d’un livre en 2008.
  • « Territoires » lors de la Biennale internationale de la Photographie et des Arts visuels de Liège en Belgique en 2008.
  • « Territoires de fictions » durant le « Ayval?k Foto?raf Festivali’ne Do?ru » en Turquie et les Rencontres numériques de La Villette à Paris en 2007.
  • « Madame la Présidente » commande photographique des Rencontres internationales de la photographie d’Arles en 2007.
  • « France à quoi tu penses ? » durant le festival européen de photographie de Reggio Emilia en Italie en 2007.
  • « Il secolo delle vacanze » au Musée Capitolini (François Pinault Foundation) à Rome en 2006.
  • « Political marketing » à la Fundacja Transfotografia à Sopot et à la galerie Fabryka Trzciny à Varsovie en Pologne en 2006.
  • « Territoires de fictions » à la galerie du Château d’eau à Toulouse, aux Rencontres internationales de la photographie d’Arles ainsi qu’au festival  »Enzimi » à Rome en 2006.
  • « Alguien nos mira » au MUVIM à Valence en Espagne en 2005.
  • « Images entre histoire et poésie » au Musée de la Conciergerie, à Paris en 2004.
  • « Le Photojournalisme à Paris », vente aux enchères à l’hôtel Drouot-Richelieu, à Paris en 2003.
  • « 3672, la Free story », à la galerie photo de la Fnac Italie 2, à Paris en 2003.
  • « Le Photojournalisme aux enchères », vente aux enchères à l’hôtel Drouot-Richelieu, à Paris en 2002.
  • « Neighbours » au Palais de Tokyo à Paris, sélectionné par le critique Paul Ardenne pour présenter le prix Altadis en 2002.
  • « New York » avec le collectif l’Oeil Public à l’Espace Miramar, à Cannes en 2001.
  • « Revivre après l’horreur », commande de l’Humanité Hebdo, est sélectionné pour le Visa d’or de la presse quotidienne internationale durant le festival Visa pour l’image en 2000.
  • « Un soupçon de réel » au Centre Atlantique de la Photographie, scène nationale de Brest en 2000.
  • « Les Nomades de la techno », projection durant le festival Visa pour l’image  en 2000.
  • « Revivre après l’horreur », durant le festival Off des Rencontres de la Photographie d’Arles dont il est le lauréat en 2000.
  • « Ferveurs noires en banlieue parisienne », lors du XIe Festival international du Scoop et du Journalisme d’Angers, dont il est lauréat du prix « Jeune reporter » en 1996.

myop_esw_s344_20442

Extrait de la série « Teknivals », Carcassonne_2001.

Conférences, débats et tables rondes

  • « Quelle évolution au Photojournalisme ? » durant la campagne « Dignité : droits humains et pauvreté » d’Amnesty international en partenariat avec l’Oeil Public à l’hôtel de ville de Paris en 2010.
  • « La Petite oeuvre Multimédia et l’imagerie numérique » durant les journées professionnelles du Réseau Diagonal à Marseille en 2010.
  • « Les nouvelles opportunités de la diffusion et du stockage » durant le colloque « Nouvelles perspectives pour les photographes professionnels » au Sénat à Paris, en 2010.
  • « Où en est le Photojournalisme ?  » durant la biennale « L’image et la lettre » à Suresnes,  en 2010.
  • « Des idées pour demain » à l’hôtel de Sauroy, Paris, lors de l’assemblée générale de FreeLens en 2010.
  • « Quelles perspectives à la photographie professionnelle » lors du congrès de l’Union des Photographes Créateurs à Aubervilliers en 2010.
  • « Culture et Utopie » durant « Les Jeudis de la Sorbonne – Images sous influences » à l’Université  Paris 1 Panthéon-Sorbonne-Centre Saint Charles en 2009.
  • « Nouveaux supports, nouveaux usages, nouveaux métiers ? » à l’hôtel de Sauroy, Paris, lors de la remise du Prix Tremplin Photo en 2009.
  • « Photojournalisme 3.0 : les enjeux des nouveaux médias » à la Commission Supérieure Technique de l’Image et du Son à Paris en 2009.
  • « les défis du photojournalisme dans l’information multimédia » à la Maison des photographes à Paris en 2008.
  • « Photojounalisme 2.0 » lors du colloque du GRIN (Gruppo Redattori Iconografici Nazionale) à Milan en 2007.
  • « Collectifs de photographes : où en est-on ? » dans le cadre des Rencontres photographiques du 10e à Paris en 2007.
  • « Photographie, vidéo, multimédia : un mariage de raison ? », galerie  »Wanted Paris » en 2007.
  •  »Territoires de fictions », cycle de quatre conférences à la Maison Européenne de la Photographie à Paris en 2007.
  • « La Photographie surexposée », cycle de quatre conférences à l’espace Confluences à Paris :  »Photographie, un pas de plus vers la grande distribution ? »,  »La photographie sans photographe ? », « Zones de conflits : l’information, une nouvelle cible ? » et  »L’image fixe en mouvement : les nouvelles représentations de la Photographie » en 2006.
  • « Économie de l’Image, Images de l’économie » lors du congrès des  »Gens d’images » durant la Quinzaine Photographique de Nantes en 2006.
  • « Le Photojournalisme  est-il un acte politique ? » lors du colloque du festival international Visa pour l’image à Perpignan en 2005.
immix451
Extrait de la série « Les héros ont la vie courte », France_2009

Publications

  • « Photojournalisme, à la croisée des chemins« , une co-édition EMI-CFD/Marval, 2005. Réalisé avec Olivia Colo et Mat Jacob de [[Tendance floue]], cet ouvrage a reçu la mention spéciale du jury du prix Nadar en 2005 (ISBN 2862343757). Témoignant du fourmillement imaginatif et des défis lancés à la profession, ce livre est aussi un guide à l’usage des jeunes reporters, soucieux de trouver les réponses aux questions qu’ils se posent, en terme technique, de droit et de statut.
  • « 3672, la Free story« , monographie en collaboration avec Sarah de Haro aux éditions Trouble-fête, 2002 (ISBN 291425301X). Recueil iconographique sur l’univers free. Des squats parisiens jusqu’à un mythique retour de Goa avec les Sound Conspiracy, tribu de travellers, ses photos nous plongent dans un univers underground, libre et contestataire.

 

Cet article est disponible sous les termes de la Licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0 Unported (CC-BY-SA).

Ecrire une réponse